Antonio Fiori : Favoriser le dialogue interculturel et interreligieux

Cela pourrait aider à réduire le lobbying et la démagogie politique, et ainsi améliorer la gestion de tous les risques, c’est-à-dire non seulement LA GESTION DES RISQUES de précaution mais aussi celle des risques bien connus et familiers qui font souvent bien plus de victimes. Oui, incontestablement. S’ils ne marchent pas, comme on dit, s’ils ont les pieds nickelés, ce n’est pas sans bonnes raisons. Pendant des mois, la planète va se passionner pour ce feuilleton sans équivalent. On s’en aperçoit dès qu’on se place dans la durée pour aller de là aux moments, au lieu de partir des moments pour les relier en durée. Les moules organiques ne peuvent se déformer sur un point sans que des inflexions se produisent partout. Le développement de logiciels libres et le financement participatif en sont les exemples les plus célèbres. Rien de vivant ne sortirait de là. Au contraire le mysticisme ne dit rien, absolument rien, à celui qui n’en a pas éprouvé quelque chose. Mais il ne le pourrait pas, même s’il le voulait, parce que sa mémoire et son imagination vivent de ce que la société a mis en elles, parce que l’âme de la société est immanente au langage qu’il parle, et que, même si personne n’est là, même s’il ne fait que penser, il se parle encore à lui-même. Les masses ne peuvent agir efficacement que si elles savent se forger, de toutes pièces, une politique qui soit comme l’éperon du grand navire qui porte les opprimés d’aujourd’hui sur le séculaire océan de la douleur humaine. Mais, dans les deux cas, elle est censée déterminer un ajustement précis de l’organisme à ses conditions d’existence. Mais ce qui fait son succès limite aussi son adoption. Les sens ne sont pas toujours dans le même état, ne fonctionnent pas toujours de la même manière ; et pourtant, ni les aberrations de la sensibilité chez quelques individus, dans certaines conditions anomales, ni celles même qui se reproduisent habituellement et périodiquement dans l’état de sommeil, ne sont capables, malgré les objections usées du vieux pyrrhonisme, d’ébranler notre foi dans le témoignage ordinaire des sens. Des changements auraient pu être faits ces derniers mois mais on ne change pas une organisation, le mode d’une élection, ni la durée d’un mandat quelques semaines avant un scrutin sauf pour s’y maintenir ou pour faire passer les petits copains. Et l’on aurait eu raison, si le philosophe avait fait de la « révélation intérieure » un équivalent psychologique du protoxyde, lequel aurait alors été, comme disent les métaphysiciens, cause adéquate de l’effet produit. Mais Dieu seul a cette connaissance, inutile pour Dieu seul. Certes, les idées de devenir, de progrès, d’évolution, paraissent occuper une large place dans leur philosophie, Mais la durée y joue-t-elle véritablement un rôle ? Mais nous découvrons ici le vice radical de l’associationnisme. Et le quiproquo est bien en effet une situation qui présente en même temps deux sens différents, l’un simplement possible, celui que les acteurs lui prêtent, l’autre réel, celui que le public lui donne. Le vote peut cependant encore basculer dans le bon sens. La Banque devrait ainsi aider les États-membres régionaux à s’atteler sérieusement aux problèmes chroniques auxquels les MPME font face. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Plus on connaît, plus on aime « . Ces établissements mettraient en place de nombreux partenariats pour lancer des projets de recherche globaux.