Les aventuriers de l’arche perdue

La France, comme pays soumis à un gouvernement bourgeois, au « libre jeu des institutions », etc. Chacun des coquins qui composent les groupes en question, et même le plus obtus d’entre eux, sait très bien qu’on ne peut donner à l’armée l’efficacité qu’il réclame que révolutionnairement ; il n’ignore point que c’est la base sur laquelle est établie l’armée, base en contradiction formelle avec l’essence, de cette armée, qui vacille, prive l’institution militaire actuelle de toute stabilité et de toute solidité, et que c’est une assise démocratique seule qui peut donner une vigueur réelle au colosse de la nation en armes ; il sait que tout ce qu’on raconte au sujet de la défense nationale n’ Ca n’a guère donné de résultats appliqués car les soutiens n’ont pas perduré sauf dans quelques pays qui ont maintenu des objectifs précis. C’est, si l’on veut, le rapport de la pièce d’or à sa monnaie, pourvu qu’on sup­pose la monnaie s’offrant automatiquement dès que la pièce d’or est présentée. De son côté, Air Austral a lancé le « Pass Îles Vanille » : les voyageurs en possession d’un billet long courrier bénéficient de tarifs spéciaux pour des combinés inter-îles. La situation des BRIC est difficile et la croissance ralentit. Très peu de gouvernements ont tenté de le remettre en cause, et aucun ne l’a fait. Malgré d’importantes disparités entre pays, le pourcentage moyen est du même ordre au sein de l’Union européenne et dans le reste du monde. À mesure que nous nous acheminons rapidement vers l’Internet des Objets, avec son vaste cortège d’appareils, de dispositifs, de capteurs et d’objets connectés à Internet et utilisant souvent des informations provenant d’autres équipements, les changements seront nombreux et profonds. On nous montre les tronçons d’un Lumbriculus régénérant chacun leur tête et vivant désormais comme autant d’individus indépendants, une Hydre dont les morceaux deviennent autant d’Hydres nouvelles, un œuf d’Oursin dont les fragments développent des embryons complets : où donc était, nous dit-on, l’individualité de l’œuf, de l’Hydre ou du Ver ? J’insistai sur une valeur de l’Europe ayant pour moi un caractère universel : « l’avènement de l’individu de droit, c’est-à-dire la revendication irrépressible pour le libre choix de ses opinions, de son mode de vie, de ses relations personnelles et amoureuses…les ayatollahs sont en recul, de l’Iran à la Chine » Auprès d’un public jeune, le propos fait mouche. Comme l’a souligné Les aventuriers de l’arche perdue : « La mesure dans laquelle la politique et l’économie mondiale seront façonnées en accord avec nos valeurs et nos intérêts dépendra en grande partie de la capacité de notre système économique et politique à opérer en faveur du plus grand nombre de citoyens. » Or qu’arrive-t-il ? Cette perspective s’avère désormais moins évidente. Les pays du Golfe bien souvent présentés (pour certains) comme des adversaires de l’Iran peuvent en réalité jouer un rôle clé et profiter de ces bouleversements en cours comme d’une nouvelle rampe prête à dynamiser l’économie du Golfe Arabo-persique. Les états par lesquels il passe correspondent donc à autant d’essais tentés par des images pour s’insérer dans le schéma, ou encore, dans certains cas au moins, à autant de modifications acceptées par le schéma pour obtenir la traduction en images. Des trois directions où nous devions nous engager, nous avons suivi maintenant la première jusqu’au bout. Mais des expériences fort simples montrent qu’il n’y a jamais contact réel entre deux corps qui se poussent[9] ; et d’autre part la solidité est loin d’être un état absolument tranché de la matière. Le problème, en France, réside surtout dans les échappatoires à toute imposition. Il le devient lorsqu’il est générateur d’une distorsion de concurrence. Tout à l’heure, le vêtement habituel avait beau être distinct de la personne ; il nous semblait faire corps avec elle, parce que nous étions accoutumés à le voir. La facture atteint désormais 50 milliards d’euros, mais le plan de sauvetage du FMI prévoit 35 milliards de plus. Ils se demandent : Qu’est-ce qui convient à ma situation, ou qu’est-ce que font ordinairement les personnes de ma position et de ma fortune, ou (pire encore) que font ordinairement les personnes d’une position et d’une fortune au-dessus de moi ?